Prévisions conc. aliments et fourrages

La radioactivité libérée se diffuse dans l'environnement et se dépose sur le sol et sur les plantes. Les radionucléides parviennent, par divers canaux telles les feuilles et les racines dans la chaîne alimentaire. Le danger peut persister longtemps suivant le type et la demi-vie du nucléide. Afin de pouvoir identifier ces dangers et prendre les mesures appropriées pour protéger la population, il est important de connaître le comportement des différents types de nucléides dans la biosphère.

Pour effectuer ces prévisions, on utilise le modèle radio-écologique CHECOSYS, mis au point en Allemagne et adapté aux conditions suisses. A partir de la radioactivité présente dans l'air ou déposée sur le sol et sur les plantes, ce modèle calcule les concentrations prévisibles dans l'alimentation humaine et animale. En se fondant sur le comportement présumé des consommateurs, on peut donc déterminer les doses induites chez l'être humain par l'absorption d'aliments contaminés. Si les chiffres obtenus sont trop élevés, on peut prendre des mesures comme l'interdiction des récoltes ou la restriction de la consommation de certains aliments.